Meilleurs voeux 2017

La part du colibris : Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : «Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu !» Et le colibri lui répondit : «Je le sais, mais je fais ma part.»

L’avenir est dans le génie de la simplicité, l’élégance de la sobriété

Si l’écologie a permis de mettre en évidence l’interdépendance des différents éléments d’un système avec leur environnement, l’ »écologie intérieure » nous rappelle aussi l’importance de notre équilibre personnel autant que notre influence sur le monde qui nous entoure. Devenir progressivement conscient que notre intériorité est un microcosme qui influe en permanence avec l’ensemble du monde, même à notre insu, peut éveiller en nous un formidable sursaut : l’élan de prendre soin de soi et de son propre équilibre.

Ralentir

Ralentir, c’est diminuer la vitesse. Dans une société où tant de moyens nous invitent à aller toujours plus vite, ralentir devient un acte volontaire : faire le choix de se réapproprier son temps et le rythme de sa vie. Ralentir c’est aussi être patient, vivre au rythme des ressources de la planète, laisser grandir, mûrir, cheminer. C’est faire la place à l’écoute et à l’émerveillement. C’est redonner du sens au temps.

Véro Lombard, votre slow artiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *